[EN IMAGES] Choc terrible et nez en sang pour le gardien iranien lors de la rencontre face à l'Angleterre

[EN IMAGES] Choc terrible et nez en sang pour le gardien iranien lors de la rencontre face à l’Angleterre


Grosse frayeur pour le gardien iranien Alireza Beiranvand et sa sélection, alors que celui-ci a été obligé de céder sa place, le visage en sang, après un violent choc avec l’un de ses coéquipiers durant la rencontre qui les opposait à l’Angleterre.

• À lire aussi: Mondial: les 11 joueurs iraniens s’abstiennent de chanter leur hymne

• À lire aussi: Mondial: Quand Grealish dédie son but à un enfant atteint d’infirmité motrice cérébrale

• À lire aussi: La répression s’accentue en Iran dans les régions kurdes, selon une ONG

Le match – et peut-être la compétition – n’aura duré que 10 minutes pour Alireza Beiranvand. À la huitième minute de jeu de la rencontre opposant l’Iran à l’Angleterre, le gardien de but a été contraint de céder sa place après un choc au visage l’ayant mis complètement K.-O. et qui, surtout, l’a laissé avec le nez et le visage en sang.

Sur un centre de l’attaquant anglais Harry Kane, Beiranvand décide de sortir de sa zone pour repousser le ballon. C’est là qu’il percute son coéquipier, le défenseur central Majid Hosseini.

Il ne s’est pas sorti indemne de ce choc brutal.

Malgré son état, Beiranvand a quand même souhaité reprendre sa place… pour finalement s’effondrer à nouveau, totalement sonné quelques secondes après.

Il a alors été remplacé par son entraîneur, le portugais Carlos Queiroz. 

Dans une journée chargée en émotions, entre le refus de chanter l’hymne national et les manifestations dans les tribunes pour soutenir les soulèvements populaires en Iran, ce choc n’a malheureusement pas aidé son équipe à se mobiliser pour gagner la partie. L’Angleterre a gagné par la marque de 6 à 2.





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *