Kaiden Guhle: déjà une attitude de pro

Kaiden Guhle: déjà une attitude de pro


Selon Rob Ramage et Francis Bouillon, le défenseur Kaiden Guhle s’est grandement démarqué par son professionnalisme pendant le camp des recrues du Canadien de Montréal. 

• À lire aussi: La retraite pour Zdeno Chara

• À lire aussi: Juraj Slafkovsky a hâte de passer aux choses sérieuses

• À lire aussi: P.K. Subban se retire à 33 ans

C’est ce qu’ont souligné les hommes qui occupent respectivement les fonctions de directeur et d’entraîneur du développement des joueurs chez le Bleu-Blanc-Rouge, mardi. 

«Ça fait quelques années que je suis Kaiden et il a l’attitude d’un pro, a affirmé Bouillon. Il joue bien sur la glace. Quand tu le rencontres à l’extérieur de la patinoire, c’est un gars qui dégage quelque chose. Il veut réussir et il va faire les sacrifices pour le faire.»

«En tant qu’ancien défenseur, j’adore le voir jouer. C’est un leader. C’était un professionnel avant d’en être un quand il jouait junior», a pour sa part indiqué Ramage.

L’arrière de 20 ans est d’ailleurs celui qui serait le plus près de se tailler un poste à la ligne bleue du CH parmi les jeunes défenseurs de l’organisation, selon Bouillon.

«Il est très près de la Ligue nationale. Pour moi, c’est l’un des plus proches dans notre cuvée d’espoirs que nous avons présentement», ne s’est-il pas gêné pour dire.

L’an dernier dans les uniformes des Raiders de Pince Albert et des Oil Kings d’Edmonton, le choix de premier tour (16e au total) du Canadien en 2020 a amassé sept buts et 33 mentions d’aide pour 40 points en 42 rencontres. Il a participé au tournoi de la coupe Memorial avec les Oil Kings et était un membre de l’équipe canadienne au Championnat du monde junior, avant que le tournoi ne soit remis en raison de la COVID-19.

Logan Mailloux retrouve les autres recrues

Toujours chez les jeunes arrières du CH, Logan Mailloux s’est entraîné avec les autres espoirs de l’organisation mardi, mais avec un chandail interdisant les contacts.

Le choix de première ronde (31e au total) du repêchage de 2021 n’a pas été en mesure de participer au tournoi des recrues à Buffalo la semaine dernière. Mark Hunter, le directeur général des Knights de London, l’équipe junior de Mailloux dans la Ligue de l’Ontario (OHL), avait mentionné en début septembre que l’arrière n’était pas complètement rétabli d’une blessure à l’épaule subie au printemps.

Mailloux n’a pas goûté à l’action depuis qu’il s’est blessé à l’épaule pendant un combat, le 6 mars dernier. En 12 parties avant de se retrouver à l’écart, le natif de Belle River a inscrit trois buts et fourni six mentions d’aide pour neuf points.

Rappelons que Mailloux avait été suspendu pour une bonne partie de la saison 2021-2022 après avoir s’être retrouvé au centre de nombreux débats dans les médias et réseaux sociaux. Il a partagé sans son consentement des photos d’une jeune femme avec qui il a eu une relation sexuelle en Suède. Le CH a d’ailleurs été critiqué pour avoir repêché le patineur, malgré ses propres recommandations de ne pas procéder en ce sens. 





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.