L’année des Remparts ?

L’année des Remparts ?


La saison 2022-2023 de la LHJMQ s’est officiellement mise en branle jeudi avec le match entre les Cataractes de Shawinigan et les Olympiques de Gatineau.

• À lire aussi: Un dernier tour de piste pour Patrick Roy derrière le banc des Remparts?

• À lire aussi: Patrick Roy et la LHJMQ: «On a eu de bons échanges»

• À lire aussi: «Je suis tombé dans le panneau comme un bébé lala» – Roy

Après une défaite en demi-finale l’an dernier, face aux éventuels champions, les Cataractes, il semble que les Remparts de Québec soient les grands favoris en ce début de saison. Ils ne seront toutefois pas seuls, puisque quelques autres formations, dont les Olympiques, se profilent déjà comme des puissances du circuit. Tour d’horizon des forces en présence en ce début de saison, division par division.

DIVISION EST

Remparts de Québec


Patrick Roy

Photo d’archives

Patrick Roy

Prédiction : 1er dans la division, 1er dans la LHJMQ

Menés par un Patrick Roy qui en sera vraisemblablement à sa dernière saison derrière le banc de l’équipe, les Remparts miseront le tout pour le tout cette année et l’acquisition de Justin Robidas aux Fêtes, qui a coulé dans les médias, en est la preuve. Les Remparts n’ont jamais gagné la coupe du Président depuis leur renaissance en 1997 et ils n’auront aucune excuse s’ils ne parviennent pas à le faire cette année

Océanic de Rimouski

Prédiction : 2e dans la division, 8e dans la LHJMQ

Il ne faudra pas sous-estimer l’Océanic de Rimouski dont la jeune équipe grandit à vitesse grand « V », depuis deux ans, forte de victoires surprises en séries face aux Cataractes de Shawinigan en 2021, et aux hôtes de la coupe Memorial, les Sea Dogs de Saint-Jean, le printemps dernier. L’équipe de Serge Beausoleil continue sa progression en vue d’être compétitive pour obtenir la coupe Memorial en 2025.

Drakkar de Baie-Comeau


Vincent Collard

Photo d’archives

Vincent Collard

Prédiction : 3e dans la division, 14e dans la LHJMQ

Comme les Saguenéens, le Drakkar est aussi au beau milieu d’une cure de rajeunissement et misera sur un noyau très jeune qui continuera d’apprendre à la dure. Avec une saison d’expérience derrière la cravate, les jeunes Vincent Collard, Nathan Baril et Maël Lavigne seront appelés à prendre plus de responsabilités. Les nouvelles acquisitions de l’équipe, le jeune choix de première ronde Justin Poirier et l’Européen Matyas Melovsky, intriguent.

Saguenéens de Chicoutimi

Prédiction : 4e dans la division, 15e dans la LHJMQ

Les Saguenéens poursuivent leur processus de reconstruction et présenteront un visage très jeune pour célébrer leur 50e anniversaire. Ils grefferont quatre autres joueurs de 16 ans à leur équipe, dont le troisième choix au total du dernier repêchage, Maxim Massé. Une autre saison de hauts et de bas à prévoir au Saguenay, mais, avec deux autres choix de premier tour l’été prochain, l’avenir est prometteur.

DIVISION CENTRALE

Phoenix de Sherbrooke


Joshua Roy

Photo d’archives

Joshua Roy

Prédiction : 1er de la division, 3e dans la LHJMQ

Après une saison de 119 points, l’espoir du Canadien Joshua Roy sera à nouveau un problème pour les défensives adverses cette saison, et il sera épaulé par le jeune Ethan Gauthier, considéré comme le meilleur espoir de la LHJMQ en vue du prochain repêchage. Avec une brigade défensive expérimentée (cinq défenseurs de 19 ans et plus) et un gardien de 20 ans, le Phoenix sera à surveiller.

Voltigeurs de Drummondville

Prédiction : 2e dans la division, 7e dans la LHJMQ

Les Voltigeurs entameront l’an 2 de l’ère « post-Xavier Simoneau » et le directeur général Philippe Boucher a démontré qu’il espérait que sa formation puisse se maintenir parmi les formations de première moitié du classement, en faisant l’acquisition du défenseur Oscar Plandowski et de l’attaquant Drew Elliot des Islanders de Charlottetown. Maveric Lamoureux devrait être le pilier de l’équipe de Steve Hartley.

Tigres de Victoriaville

Prédiction : 3e dans la division, 11e dans la LHJMQ

Un mélange de jeunesse et de malchance a exclu les Tigres des séries la saison dernière, un an après leur conquête de la coupe du Président. Parmi les malchances : la blessure à Tommy Cormier, en février, qui mettait un terme à sa saison après qu’il eut récolté 34 points à ses 26 premiers matchs. Ce dernier est de retour en santé et on surveillera avec attention le travail du jeune gardien de 16 ans Gabriel D’Aigle, deuxième choix au total du dernier repêchage. 

Cataractes de Shawinigan

Prédiction : 4e dans la division, 13e dans la LHJMQ

Bague de champions au doigt, les Cataractes entameront la saison 2022-2023 avec des attentes plus modestes. Mavrik Bourque, Xavier Bourgault et Olivier Nadeauont ont quitté l’équipe et les buts viendront moins facilement. La brigade défensive demeure toutefois intéressante alors que quatre défenseurs de l’an dernier sont de retour, tout comme le gardien Antoine Coulombe.

DIVISION OUEST

Olympiques de Gatineau

Prédiction : 1er de la division, 2e de la LHJMQ

La formation de Louis Robitaille a envoyé pas moins de 12 joueurs dans des camps professionnels et elle misera sur un noyau bien balancé à qui on a greffé Olivier Nadeau, qui ne sera de retour au jeu qu’à la fin de l’année 2022 ou le début de 2023, après avoir été opéré à une épaule. Il s’agira de la première de deux années compétitives à Gatineau.

Armada de Blainville-Boisbriand

Prédiction : 2e dans la division, 5e dans la LHJMQ

L’Armada a volé le spectacle cet été, en faisant l’acquisition de Patrick Guay des Islanders de Charlottetown et Josh Lawrence des Sea Dogs de Saint-Jean, mais Guay a finalement signé un contrat avec les Golden Knights de Vegas et il jouera dans la Ligue américaine. Le Russe Ivan Miroshnichenko appartient à l’Armada qui est toujours en attente de la suite des choses dans son cas.

Foreurs de Val-d’Or

Prédiction : 3e dans la division, 12e dans la LHJMQ

Les Foreurs continuent de rebâtir après leur participation en finale en 2021. Justin Robidas sera le grand meneur de cette formation, mais quittera pour Québec lors de la période des Fêtes. L’apport de Robidas en première moitié de saison devrait permettre aux Foreurs de terminer devant les Huskies dans la division. Le départ de Robidas marquera la fin d’une ère à Val-d’Or.

Huskies de Rouyn-Noranda

Prédiction : 4e dans la division, 16e dans la LHJMQ

Les Huskies formeront l’équipe la plus jeune de la LHJMQ. Le nouveau directeur général de l’équipe, Yannick Gaucher, a du pain sur la planche afin de ramener la formation parmi les meilleures du circuit, mais il y a de l’espoir, notamment grâce au jeune de 16 ans Bill Zonnon dont on dit beaucoup de bien.

DIVISION MARITIMES

Mooseheads d’Halifax


Jordan Dumais

Photo d’archives

Jordan Dumais

Prédiction : 1er dans la division, 4e dans la LHJMQ

Quatre ans après leur participation à la coupe Memorial, comme équipe hôtesse, en 2019, les Mooseheads d’Halifax devraient être de retour parmi la crème de la LHJMQ cette saison. Les buts devraient venir à la pelletée pour l’équipe de Sylvain Favreau qui comptera sur Jordan Dumais et Zachary L’Heureux pour mener l’attaque. On surveillera aussi la progression de Mathieu Cataford, un autre bon espoir en vue du prochain repêchage.

Titan d’Acadie-Bathurst

Prédiction : 2e dans la division, 6e dans la LHJMQ

Le Titan manque de profondeur, mais il pourra compter sur l’espoir du Canadien Riley Kidney pour mener la barque. Les distractions sont nombreuses à Bathurst depuis quelques mois, en raison de l’incertitude au sujet de l’avenir de l’équipe au Nouveau-Brunswick. Est-ce que ça aura un impact sur la patinoire ? À suivre.

Eagles du Cap-Breton

Prédiction : 3e dans la division, 9e dans la LHJMQ

On place les Eagles plus haut que plusieurs observateurs, eux qui comptent quelques joueurs sous-estimés à l’attaque, dont le vétéran de 20 ans Zachary Gravel qui a inscrit 27 buts à Québec l’an dernier dans un rôle de soutien. Ivan Ivan sera leur meneur, tandis que la brigade défensive risque d’être fort efficace. Il sera intéressant de suivre la progression du premier choix au total du dernier repêchage, le défenseur Tomas Lavoie.

Wildcats de Moncton

Prédiction : 4e dans la division, 10e dans la LHJMQ

Les Wildcats sont encore jeunes, mais la saison 2022-2023 devrait être celle où ils entament leur chemin vers le retour à la respectabilité. Maxim Barbashev et Yoan Loshing seront appelés à mener l’attaque, et l’acquisition de Charles Beaudoin apportera de l’expérience, lui qui a gagné avec les Cataractes l’an dernier.

Islanders de Charlottetown

Prédiction : 5e dans la division, 17e dans la LHJMQ

Les Islanders ont perdu de gros, très gros morceaux de l’édition qui a atteint la finale l’an dernier. Mais il en reste encore quelques-uns, dont les attaquants Dawson Stairs, Jakub Brabenec et Ben Boyd, les défenseurs William Trudeau et Jérémie Biakabutuka ainsi que le gardien Francesco Lapenna. Il ne faut jamais sous-estimer les équipes de Jim Hulton, même s’il est fort possible qu’il soit un vendeur agressif aux Fêtes.

Sea Dogs de Saint John

Prédiction : 6e dans la division, 18e dans la LHJMQ

On dit souvent qu’il y a un prix à payer pour gagner dans le hockey junior et, le moins que l’on puisse dire, c’est que les Sea Dogs risquent de le payer longtemps. L’équipe a tout misé l’an dernier et ç’a porté fruit, puisqu’ils ont remporté la coupe Memorial. Mais les prochaines années seront compliquées, à commencer par celle-ci. Le nouvel entraîneur-chef Travis Crickard aura du pain sur la planche.





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.