Shane Wright veut percer la formation du Kraken

Shane Wright veut percer la formation du Kraken


Si les regards se tournent vers Juraj Slafkovsky à l’ouverture du camp d’entraînement du Canadien de Montréal, Shane Wright suscite parallèlement beaucoup d’intérêt à Seattle.

• À lire aussi: Sean Couturier ne perd pas espoir, mais…

• À lire aussi: Camp du Canadien: déjà 8 blessés, dont Nick Suzuki

«C’est fantastique de voir où en sont les joueurs réguliers de la LNH, a noté Wright, cité sur le site web du Kraken. Ça permet de constater où je dois être pour faire partie de l’équipe.»

Malgré ses 18 ans, le jeune attaquant, qui avait longtemps été considéré le favori pour devenir le premier choix du repêchage en 2022, vise en effet à percer la formation du Kraken.

«Mon objectif était d’arriver au camp dans la meilleure forme possible pour gagner un poste, a indiqué Wright, qui a finalement été sélectionné quatrième en juillet lors de l’encan tenu au Centre Bell. Ç’a été ma façon de penser durant tout l’été.»

Ajustement nécessaire

Après avoir pris part au camp des recrues plus tôt cette semaine, Wright se dit impressionné par la vitesse d’exécution des vétérans de la LNH en vertu de leur gabarit.

«Je me sens très bien et je sais que je peux faire les jeux avec ces gars-là. Mais ils sont tous beaucoup plus gros et forts que moi. Je dois m’ajuster.»

Auparavant, Wright a porté les couleurs des Frontenacs de Kingston, dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario, pendant deux saisons. Durant la récente campagne, il avait inscrit 94 points, dont 32 buts, en 63 matchs. L’attaquant a ajouté 14 points en 11 rencontres éliminatoires.

L’exemple de Beniers

Malgré les espoirs placés en Wright, le Kraken pourrait très bien décider qu’il est plus sage d’attendre un peu avant de permettre au jeune joueur de faire le grand saut dans la LNH.

L’Américain Matty Beniers, choisi deuxième au total au repêchage de 2021, a suivi un tel parcours en disputant une autre saison avec l’université du Michigan, dans la NCAA, avant de rejoindre le Kraken. Beniers a finalement disputé un premier match dans la LNH, le 12 avril, concluant la campagne en amassant neuf points en 10 parties avec le Kraken.

La formation de Seattle, avec ou sans Wright, entamera sa prochaine saison en visitant les Ducks d’Anahaim, le 12 octobre. D’ici là, le jeune attaquant ontarien risque de participer au calendrier préparatoire. Le Kraken se mesurera deux fois à chacune de ces équipes : les Oilers d’Edmonton, les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver.





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.